FONDATION

L’aventure AdVince

AdVince est un traitement potentiel pour une forme de cancer neuroendocrinien, actuellement en cours de test à l’Université d’Uppsala en Suède. AdVince tire son nom de d’un adénovirus (un virus inoffensif responsable d’un banal rhume), modifié par l’équipe de scientifiques suédois pour développer leur thérapie, et Vince Hamilton, en hommage au généreux mécène qui a permis le financement de l’expérience.

Ce traitement consiste en l’inoculation d’un virus spécialement conçu pour infecter et tuer uniquement les cellules cancéreuses de TNE. De plus, il stimule également le système immunitaire à attaquer les cellules infectées par ce virus, de sorte que le corps du patient participe également au combat. En effet, les cellules cancéreuses (à ce stade, celles du foie) ne sont généralement pas détectées par le système immunitaire du patient, parce qu’elles ne sont pas reconnues comme néfastes pour l’organisme et ne déclenchent donc pas les mécanismes de défense habituels. Actuellement, les premiers signes de l’essai clinique sont positifs, mais il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions réellement significatives.

Comme beaucoup de nouveaux traitements potentiels, la thérapie d’Uppsala avait été mise de côté, parce que personne n’était disposé à la financer. Ce manque de moyens est courant, en particulier en ce qui concerne la recherche sur les maladies rares. Les firmes pharmaceutiques sont également moins intéressées, car même si un médicament est testé avec succès et que son efficacité est prouvée, le nombre de patients atteints par ces maladies rares est relativement bas et donc le retour sur investissement est trop faible dans leur logique de profit. Mais cette fois-ci, deux hommes ont refusé de baisser les bras face à l’adversité. Alexander Masters et Dominic Nutt se sont lancés dans une véritable aventure (à découvrir ici) pour réussir à financer l’expérience d’Uppsala. Le don de Vince Hamilton, qui a couvert les 3/4 du montant total, a fait de cette utopie une réalité.

Vince Hamilton n’était pas un super héros, il était juste un brillant géologue dans l’industrie pétrolière qui est mort d’un cancer. Et ce n’était pas vraiment son destin de devenir le principal acteur de l’histoire qui aujourd’hui donne un nouvel espoir à de nombreux malades. AdVince fait désormais l’objet du tout premier essai médical à avoir été majoritairement financé par un seul patient et Vince n’a malheureusement pas eu assez de temps pour participer au protocole qui se déroule actuellement à l’Université d’Uppsala. Mais grâce à lui, d’autres patients suivent le programme qui pourrait un jour aboutir à la mise au point d’un nouveau traitement pour ce cancer rare.